Franchement je ne pense pas être précoce parce que mes résultats scolaires sont plutôt moyens. Je dois même être idiot parce que Caroline, la première de la classe, en dehors des cours je ne la trouve pas très intelligente. Elle est plutôt du genre casse-pied. Si je suis plus intelligent qu'elle pourquoi réussit-elle les contrôles et pas moi ?

Pablo, tu confonds deux choses : l'intelligence et l'école. Au XXIème siècle, il n'est plus nécessaire d'aller à l'école pour accéder aux connaissances. Ce n'est plus le lieu où l'on apprend plein de choses comme on a pu te le dire lors de ton entrée en maternelle. Avec Internet, la télévision, les livres, les activités périscolaires, tu apprends bien plus de choses en dehors de l'école que dans la classe. Mais il est important de bien différencier les deux formes de savoir : en dehors de l'école tu apprends plein de choses mais tu n'es pas obligé de les formaliser, dans le cadre de l'école on te demande sans arrêt de formaliser ce que tu sais. Et c'est cette formalisation qui te pose problème.

Formaliser, ça veut dire que tu dois respecter les règles pour exprimer ce que tu sais. C'est la présentation de la copie, la phrase d'introduction de ta réponse, l'obligation de noter toutes les étapes intermédiaires de ta réflexion, l'intuition de la "bonne" réponse, c'est à dire celle qu'avait prévue l'enseignant et non pas une réponse qui peut être juste mais qui ne correspond pas aux attentes. C'est tout cela qui fait la différence entre Caroline et toi. Toute cette formalisation n'a pas d'explication logique. On doit faire comme cela, c'est tout. Et c'est souvent inacceptable pour un précoce qui a besoin de comprendre pour bien faire quelque chose.

Etre intelligent, ce n'est pas seulement être capable de faire très rapidement et sans erreur de multiples exercices, c'est avant tout se poser la question du sens de ce que l'on fait. C'est pouvoir sortir du cadre fixé par les autres pour regarder tout ce qui se passe autour, ce qui amène à rechercher la cohérence de l'ensemble. Par exemple lorsque tu dois faire un exercice de maths, la plupart du temps tu donnes simplement un chiffre comme réponse. Et lorsque le professeur te rappelle que tu dois justifier la réponse par un calcul et faire une phrase pour donner la résultat, tu ne comprends pas le rapport avec la question posée. Il y a un problème, tu apportes une solution, pour toi la seule question est de savoir si elle est juste ou non. Pour l'enseignant la question n'est simplement de savoir si ta réponse est juste ou non, la question est de savoir si ta réponse est conforme aux normes.

Ce que je suis en train de t'expliquer, c'est qu'en plus de t'apporter des connaissances, l'école t'apporte des normes de comportement. La plupart du temps, les enseignants ne sont pas conscients de cet aspect de leur rôle. Mais leur travail consiste, en partie, à sélectionner les enfants qui acceptent de se plier aux normes. Ceux qui n'arrivent pas à se plier aux normes ou qui s'y refusent sont sanctionnés par de mauvaises notes. Ces normes, même si elles te semblent absurdes, sont très importantes pour la société. Elles permettent de fixer des limites aux comportements égoïstes, elles créent une cohésion, une identité au groupe. Elles permettent également de savoir comment se comporter sans avoir besoin de réfléchir et cela de manière très efficace. L'air de rien, tu as déjà intégré pas mal de ces règles de comportement car même parfois tu te poses des questions sur leur sens, il y a une multitude de fois où tu sais exactement comment te comporter.