Je suis vraiment nulle, je ne sais pas mes tables. Je passe beaucoup de temps à les apprendre et puis après, j'oublie tout. Même si on me répète le résultat plusieurs fois de suite, au bout de quelques minutes je l'ai oublié. J'aimerais pourtant bien les savoir pour en être débarrassée. Avec maman, ça va encore mais papa s'énerve lorsque je ne trouve pas la réponse tout de suite. Et à l'école je suis morte de trouille à l'idée d'être interrogée. Je dois avoir un problème parce tous les autres élèves les connaissent depuis longtemps et moi, c'est la même chose tous les ans, je bloque.

Océane, pour la plupart des gens il existe une façon très simple d'apprendre ses tables de multiplication, c'est de les apprendre en musique. La fameuse ritournelle du 1 x 1, 1. Cela fonctionne très bien à condition d'être cerveau gauche. C'est à dire de favoriser l'intelligence de la partie gauche de son cerveau lorsque l'on réfléchit, de la même manière que les droitiers favorisent l'usage de leur main droite. Avec l'intelligence de la partie gauche du cerveau le raisonnement se fait de manière linéaire et rythmée, ce qui correspond à l'apprentissage des tables de multiplication. Si tu ne parviens pas à apprendre tes tables de multiplication de cette manière c'est que tu favorises l'intelligence de la partie droite de ton cerveau.

La partie droite du cerveau fonctionne de manière différente, elle a besoin d'englober l'ensemble des données et de trouver la logique qui permet de passer d'une donnée à l'autre. Tu ne peux donc pas "apprendre" tes tables de multiplication avec l'intelligence de la partie droite du cerveau. Il faudrait que tu t'entraines à réfléchir avec ton cerveau gauche pendant plusieurs mois pour développer tes capacités à réfléchir de manière linéaire, mais ce ne sera jamais aussi simple pour toi que d'utiliser l'intelligence de la partie droite. Par contre tu peux retrouver les résultats des tables de multiplication en employant des moyens logiques et mémo-techniques. Comme tu es précoce, c'est ton fonctionnement habituel, il te faut autant de temps pour refaire un calcul que pour retrouver une réponse mémorisée

Il y a beaucoup d'enfants précoces qui commencent à détester les mathématiques à partir du moment où ils doivent apprendre par cœur les tables de multiplication. C'est assez catastrophique car la plupart trouvaient les nombres sympathiques jusque là. Il n'est pas nécessaire de se focaliser sur cet apprentissage. Je connais un certain nombre de précoces qui sont en terminale scientifique sans savoir leur table de multiplication. Tu vois, cela est loin de remettre en cause ton avenir scolaire. C'est l'école qui impose cette méthode d'apprentissage, malheureusement elle ne correspond pas aux enfants qui favorisent l'intelligence de la partie droite du cerveau.

Si tu veux être bonne en mathématiques sur le long terme, prends le temps d'explorer l'univers des chiffres. Prends une centaine, ou plus, d'objets identiques (perles, allumettes, cubes) et essayes de réaliser des formes géométriques avec. Il te faut ouvrir ta sensibilité aux chiffres : ont-ils une forme particulière, une couleur, une odeur, un son ou peut-être même un goût ? Certains nombres vont te rappeler des souvenirs ou vont être associés avec des personnes, des lieux, des objets ou des animaux que tu aimes. Et évidemment pas mal de chiffres et de nombres vont avoir des liens entre eux, à toi d'y réfléchir et de créer ton réseau mathématique personnel. Plus tu passeras de temps avec les chiffres, plus tu auras de facilités en mathématiques.

Pour les tables de multiplication, la première chose à faire c'est de dédramatiser la situation. Plus tu auras de pression autour de toi, de la part de l'école comme de tes parents, moins tu parviendras à réfléchir. Or comme tu ne peux pas apprendre par cœur, tu as besoin de toute ton intelligence pour retrouver les résultats. Ce n'est pas de ta faute, c'est ton cerveau qui fonctionne ainsi, c'est quelque chose que tu ne commandes pas. Le problème c'est que lorsque tu as peur ou que tu te sens coupable de ne pas savoir tes tables, ton intelligence se bloque, tu n'arrives plus à refaire les calculs de tête et c'est le fiasco total.

Ensuite, tu peux prendre le temps de jouer avec tes parents. Le but du jeu étant de trouver un lien logique entre la question posée et le résultat obtenu. Par exemple, tu as remarqué que la table de 5 se finissait toujours par 0 ou 5 selon si le chiffre multiplié est pair ou impair. Tu as peut-être également remarqué que si l'on additionne les chiffres de résultat de la table de 9, on obtient toujours 9 (09, 18, 27, 36, 45, 54, 63, 72, 81, 90) de plus c'est un joli palindrome. La série de chiffre se lit de la même manière de gauche à droite et de droite à gauche. Voilà, c'est à toi de jouer, plus tu trouveras de liens logiques entre les chiffres, plus tu retrouveras rapidement les résultats des tables de multiplication et bien d'autres choses qui te serviront dans les années à venir.