On me répète tout le temps que je suis dans la lune. Au collège c'est devenu un sujet de moqueries et à la maison ça exaspère tout le monde. De mon côté, j'ai vraiment l'impression d'être un extra-terrestre et de ne rien comprendre à cette planète. Je me sens très seule et rien ne m'intéresse.

C'est bien simple Nina : tu t'ennuies !

Comme pour tous les précoces ton cerveau fonctionne tout le temps, tu ne peux pas l'empêcher de réfléchir. Mais il ne se passe pas grand chose dans ta vie : les cours du collège te semblent idiots et à la maison c'est un éternel recommencement. Ta vie est très routinière. Alors ton cerveau fonctionne à vide, comme dans la réalité il ne trouve aucun support intéressant pour réfléchir, il invente un univers complexe et riche en émotion dans lequel il peut d'épanouir. Dans ta "lune" , Nina, il y a tout ce que tu aimerais trouver sur cette terre.

Comme tous les précoces tu es sensible à l'ambiance autour de toi et au ressenti des personnes avec lesquelles tu es. Aussi tu te coupes des émotions ressenties par ceux qui t'entourent et des remarques désagréables que l'on peut te faire. Tu as peur des autres et la "lune" est ton refuge. Le problème c'est que cela ne te rend pas heureuse, car tu es effectivement seule sur ta petite planète.

Pour sortir de cela il va falloir jouer les exploratrices. Ce qu'il y a autour de toi ne t'intéresse pas, eh bien va voir plus loin. Tu as des idées "bizarres" et tu as l'impression que tu es la seule à voir les choses comme cela, eh bien détrompes-toi il existe quelques personnes au monde qui pensent comme toi. Tu es comme le Petit Prince de Saint-Exupéry, tombée dans le désert et tu cherches des amis. Les grandes personnes que tu croises te parlent de choses sérieuses et toi, tu as soif d'autre chose.

Dans un premier temps, comme tu es encore très jeune, tu peux explorer les livres, les films, la radio, l'internet. Intéresses-toi à tout ce qui est nouveau pour toi, aux sujets dont tu n'as jamais entendu parler. Tu finiras par trouver des choses qui vont te passionner. Ce sera tes premiers points d'accroche avec la réalité.

Dans un deuxième temps, tu peux rêver, ça tu sais faire, à la vie que tu aimerais avoir dans quelques années. Peut-être travailler dans un des domaines que tu viens de découvrir, peut-être aller vivre dans un pays lointain... même si autour de toi on ta dit que ce n'est pas très réaliste accroches-toi bien fort à ton rêve. C'est ton deuxième point d'accroche avec la réalité, déjà tu n'es plus dans la lune mais dans un rêve qui as toute sa place sur notre terre.

Dans un troisième temps, il va falloir te donner les moyens de réaliser ton rêve. As-tu besoin de faire des études ? De gagner beaucoup d'argent ? De maitriser des connaissances très spécifiques ? De développer tes capacités physiques ? Certaines personnes, avec beaucoup de chance et de ténacité, arrivent à réaliser leur rêve, tu as toute une vie pour cela. D'autres apprennent à concilier leur rêve avec la réalité. La conclusion d'Émilie Jolie est "Fais en sorte que ton rêve dévore la réalité afin que la réalité ne dévore pas ton rêve".

Ton dernier point d'accroche sera la personne de laquelle tu tomberas amoureuse. Sur un petit nuage, entre ciel et terre, vous vous construirez un petit nid et , comme toi, vos oisillons hésiteront entre lune et terre...